Archive | Centre Bretagne RSS feed for this section

« La finance m’a tuer »

4 Oct

 

Le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), plus connu sous le nom de pacte budgétaire européen,

est un mécanisme sur lequel se sont accordés 25 des 27 États membres de l’Union européenne quant à la convergence de leur

union économique et monétaire, notamment au sein de la zone euro.

Le texte du traité a été arrêté le 30 janvier 2012 à Bruxelles et signé le 2 mars par les chefs d’État et de gouvernement.

Il entrera en vigueur le 1er janvier 2013, si d’ici cette date 12 membres de la zone euro l’ont ratifié.

A partir du 1er mars 2013, un État ne pourra être bénéficiaire du Mécanisme européen de stabilité s’il n’a pas ratifié le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance.Le traité prévoit l’institution d’une règle d’or budgétaire nationale et des possibilités de sanctions venant de la Cour européenne de justice.

Par cette règle d’or budgétaire les pays s’engagent plus précisément à avoir des budgets en équilibre ou en excédent,

de ne pas dépenser plus qu’ils ne gagnent. Aujourd’hui aucun Etat n’y arrive !! Un pays à besoin d’emprunter pour être en croissance, donc de s’endetter !Les sanctions deviendront quasi-automatiques pour les pays dépassant la limite budgétaire.

On nous fait croire que l’austérité est la seule solution !
mais elle n’en est pas une !
Vite le compte à rebours à commencé !!!
Par ce mécanisme de stabilité financière la démocratie est en péril.

Nos droits les plus basiques sont bafoués. les tensions sociales s’amplifient de jours en jours.
Les licenciements boursiers sont devenus notre quotidien.
On nous demande de nous serrer la ceinture alors que des groupes de privilégiés se permettent de frauder l’impôt, de l’esquiver.
Nous subissons une véritable dictature financière !!
La distribution actuelle des ressources économiques condamne l’immense majorité de la population mondiale à la pauvreté ou à l’incertitude quotidienne, et les générations futures à un héritage marqué par les catastrophes écologiques et économiques.
Tout ça pour le bénéfice d’un petit nombre.
Nous réclamons une justice sociale, nous ne ferons pas un pas en arrière dans la défense de nos droits.
Nos représentants ont l’obligation de répondre à nos besoins, ils doivent nous écouter.Vous aussi, participez aux nombreuses actions pacifiques de contestation.
nous vous proposons donc de participer à une action directe festive, joyeuse et déguisée !!

» La finance m’a tuer »

l’apocalypse aura lieu le samedi 27 octobre à 10h30 rdv sur l’esplanade du port de vannes rive droite.

Les morts sortiront de terre et viendront hanter un des établissements financiers du CAC40 dans un déluge putréfié, déluré, original et déjanté!A la suite de cette action joyeuse, une coordination des 99% aura lieu à Vannes.

code vestimentaire: Vampires, zombies, mort-vivants…

une coordination bretonne est prévue à partir de 14h:
http://www.facebook.com/events/430096810370254/

Publicités

Action Directe : « la finance nous laisse en slip »

23 Juil

Nous venons de voir passer deux élections importantes pour l’”État-Nation France”.

Depuis ce sont les plans sociaux qui se succèdent : Doux, Peugeot, Sanofi, Fram, Thalès…

Pour autant ces firmes sont globalement membres du groupe de privilégiés se permettant de frauder l’impôt, de l’esquiver.

Face à ces politiques privées, les pouvoirs publiques miment de grosses colères et promettent une fiscalité à 75% sur les super-hauts-revenus.
Nous, en tant que qu’habitants de ce monde ayant conscience que le fonctionnement de l’État devrait être notre responsabilité collective et individuelle,

considérons que ces politiques sont insuffisantes et permettent toujours les mêmes abus, de la part de la même “élite” économique, et grévant principalement les mêmes populations.

Puisque ces grands groupes “nous mettent en slip”, illustrons-le clairement, afin de pointer clairement les responsables de cette situation.

Puisque nous sommes tous concernés, nous vous invitons à vous joindre à nous.
Lorsque l’injustice d’une situation est évidente, lorsque la violence induite est si forte, donnons-nous des moyens à la hauteur…

Et pour ne pas reproduire ces stigmates, il faut apprendre ensemble l’action directe, la non-violence, l’organisation horizontale et le sens des responsabilités.

Il faut aussi permettre au plus grand nombre de prendre conscience des faits qui composent le monde qui nous entoure, et de nous rejoindre ou de faire mieux encore.
Rejoignons-nous le 11 août à Lorient, devant le théâtre de Lorient à 10h30.

Mettez votre plus beau slip… et apprêtez-vous à faire le buzz ! On ne paiera pas leur crise !!

http://test.fruncut.org/actions/320
http://www.facebook.com/events/424326400939007/

STOP ACTA ! STOP MES !

25 Fév

SAMEDI 25 FÉVRIER 2012 à Vannes

STOP MES

/!\ Appel à la mobilisation mondiale pour défendre la liberté d’internet. /!\

ACTA (Accord Commercial Anti Contrefaçon), un accord qui menace la liberté d’internet. Cet accord vise officiellement à protéger la propriété intellectuelle au niveau international. Jusque là tout va bien.. Mais le terme de “propriété intellectuelle” est volontairement flou. Il peut désigner des marques, idées ou informations. ACTA devrait donc s’attaquer à l’imitation de quelque chose soumis au droit d’auteur. Il suffira d’échanger une information copyrightée pour voir son accès internet supprimé et écoper de poursuites judiciaires.

Afin de vérifier que vous n’échangez aucun contenu soumis au droit d’auteur, ACTA va renforcer la surveillance. Les fournisseurs d’accès à internet devront vérifier toutes les données envoyées et reçues sur votre ordinateur. Il suffira de citer un article de presse dans un email ou d’envoyer un extrait de musique pour être pris la main dans le sac. Les informations seront alors envoyées à leur auteur et vous pourrez écoper à leur demande d’une amende ou d’une peine de prison.

L’accord ne profite qu’à une fraction d’industriels tels que les compagnies RIAA et MPAA (associations interprofessionnelles qui défendent les intérêts de l’industrie du disque et du cinéma). ACTA est la conséquence de leurs actions de lobbying auprès des gouvernements.

A nouveau la démocratie est bafouée et ce sont des accords liberticides pour internet qui pourraient nous être imposés par des personnes non élues. Cette censure pourrait de plus permettre de supprimer des informations gênantes comme c’est déjà le cas dans certains pays où l’on bloque l’accès à certains contenus, mots clés ou sites internet.

La seule solution, c’est la mobilisation de toutes et tous dans les rassemblements prévus le samedi 25 février pour dire non aux :

– semences copyrightées
-interdictions des médicaments génériques
– censure d’internet;
– restriction de la liberté d’expression;
– surveillance totale de toutes nos activités en ligne;
– perte de libertés et droits civiques;
– perte de connexion internet pour ceux qui enfreindraient les nouvelles règles.

Cette loi ne concerne pas que l’informatique, elle donnera les plein pouvoirs a des sociétés comme Monsento sur l’agriculture…

Contact : acampadavannes (at) gmail.com Esplanade du port de Vannes à 15:00 le samedi 25 février 2012. Rejoignez-nous !

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=iv0KyzWybmI

Soutien au peuple Grecque le samedi 18/02/12

14 Fév

NOUS SOMMES TOUS DES GRECS

Quand un peuple est attaqué ce sont tous les peuples qui sont attaqués.

Le 10 février, le gouvernement non élu de la Grèce a adopté un nouveau plan d’austérité monstrueux et destructif, qui a été approuvé par le parlement grec (199 députés contre 101) le 12 février.

Avec ce nouveau plan d’austérité, le salaire minimum est diminué de 22% et gelé pour trois ans, les conventions collectives sont tout simplement supprimées, il y aura 15 000 licenciements dans la fonction publique et 150 000 postes seront détruits par non renouvellement… Le peuple grec est en train de se soulever courageusement contre cette politique de terreur sociale.

Dans le silence assourdissant des médias, les manifestations se multiplient ainsi que les grèves générales malgré la violente répression.

Les Grecs ont besoin de la solidarité internationale et y font appel (http://realdemocracygr.wordpress.com/2012/02/10/so-its-final-now/).

Répondons à cet appel.

Nous sommes tous des Grecs ! Leur mobilisation se heurte au mur d’une dictature européenne et internationale, celle des marchés financiers et de la troika : UE, BCE, FMI, qui ont imposé aux grecs ces plans d’austérité et un gouvernement non élu. Les gouvernements dans l’UE, en particulier le gouvernement français, sont parties prenantes de cette dictature et appliquent dans les autres pays des politiques qui vont dans le même sens. La Grèce n’est pour eux qu’un laboratoire avant généralisation.

La situation va s’aggraver encore avec le projet de nouveau traité européen obligeant à introduire la “règle d’or” dans nos constitutions.

Nous aussi, comme les Grecs, refusons de sacrifier le peuple sur l’autel de l’argent.

Reprenons nos vies en main. Laissez votre PC, rejoignez la mobilisation !

Manifestation en solidarité avec la mobilisation des Grecs le Samedi 18 février, partout, montrons que les peuples se mobilisent en solidarité.

soutien global mondial au peuple Grec !

rassemblement sur l’esplanade du port de Vannes à 15:00

pour un soutien au peuple Grecque

CARNAVAL ANONIMOsamedi 18 février 2012, à 10:30 – dimanche 19 février 2012, à 23:30 Terrassa Respón, C/ Societat, Nº 6, TERRASSA, Spain

Occupy Dinan samedi 18 février 2012 – 14:00 – 17:00 Place Duclos (poret de Brest), France

Nous sommes tous des grecs samedi 18 février 2012 14:00 – 17:30 Place du Capitole, TOULOUSE, France

Nous sommes tous Grecs ! – Prenons la rue le 18 février samedi 18 février 14:00 17:00 Place Royale, NANTES, France

LYON – Manifestation en soutien au peuple Grec samedi 18 février 15:00 23h30 Consulat de Grèce, 7 Rue Barreme, Lyon, France

Nous sommes tous Grecs – samedi 18 février 15:00, esplanade du port VANNES

Nous sommes tous des grecs Kreiz Breizh samedi 18 février 2012 – 13:00 – 18:00 Place de la République, ROSTRENEN (22)

BREST Défendons tous ensemble, le berceau de la démocratie ! samedi 18 février 2012 – 14:00  Marches de la mairie de Brest, place de la Liberté

NIMES – Solidarité avec le peuple Grec 
 samedi 18 février   14:00 17:00
 Maison Carrée, avec pique-nique à 13:00, Nîmes, France
GRENOBLE – Marche funèbre pour « l’Enterrement du peuple grec »
 samedi 18 février   14:00 17:00
 Grenoble, France
ST BRIEUC – Soutenons le peuple Grec
 samedi 18 février   15:30
 Place du C.C, St Brieuc, France
QUIMPER – Soutien au peuple GREC
samedi 18 février 11:00 14:00
Place Terre au Duc, Quimper, France
FOI / ISTRES / PORT DE BOUC / MARTIGUES / SAINT-MITRE / PORT ST LOUIS
Soutien au peuple Grec
samedi 18 février   14:00 16:00
Quai de la Fraternité, Métro vieux-port côté mer, France
PARIS~Solidarité avec le peuple grec
Samedi 18 février 14:00
Parvis des droits de l’homme, Métro TRocadéro, France

Week End Coordination 11 et 12 février – Bretagne – Locarn (22)

5 Fév
Journées du 11 et 12 février à Locarn , Centre Bretagne
Ordre du jour (à fignoler par tous et chacun)

Le onze février
Discutions de 10h00 à 18h00 et création de groupes de travail sur certains sujets
A partir de 21/22h débats libres

Pourquoi et comment nous coordonner ?

Pourquoi

Pour pouvoir, en cas de besoin, mutualiser
– les moyens, barnum, poids lourds, matos en tout genre, de cuisine, de sons et lumière, d’informatique pointue, affiches, tracs….
-les idées: codes barres, flash mob, blocages de lieu, camp, marches….
-les expériences : qui a fait quoi? ce qui a fonctionné, ce qu’il faut modifié, ce qu’on en a retiré comme intérêt, ce qu’il faut éviter de faire;
-les connaissances: qui sait faire quoi, informatique, organisation de spectacles, conférencier, cuisinier, mécano, chauffeur poids lourds, clowns…

Définir nos revendications : A quoi adhérons-nous en tant qu’Indignés, quels mouvements soutenons-nous en tant que personnes, en tant que groupe…,
La dette publique: demande d’audit citoyen (révolution fiscale, annulation des emprunts toxiques…..)
La sortie du nucléaire (énergies renouvelables, mutation énergétique,….)
La mutation de l’agriculture, (OGM, algues vertes, concentration animale, pesticides……)
L’Économie Sociale Solidaire et Écologique (Amap, gratuité, SEL…..)
Le droit au logement décent pour tous (Dal, Halem…..)
.Ce que vous proposerez, nouvelle constitution ou autre…
A partir du moment où nous aurons définis quelles luttes les indignés de Bretagne soutiennent, n’importe quel groupe ou personne pourra sans AG préalable faire une action ou en rejoindre une en notre nom.
Ce qui facilitera les actions et clarifiera nos revendications en cas d’interview.

Définir nos alliés: les 99%
– nationaux (uncut, attac, anonymous, sortir du nucléaire, plan ESSE, Dal.. etc. …)
– la convergence des luttes au niveau local (lister les associations que nous soutenons avec lesquelles nous pouvons créer des alliances et faire des actions communes)
La réponse aux points précédents facilitera celui-ci

Choisir les évènements locaux, internationaux et nationaux, pour lesquels nous agirons en commun ou non,
Ceux auxquels nous nous joindrons auprès d’autres groupes
Caravane des indignés du 22 mars au 8 avril en centre Bretagne Pontivy Carhaix
Le 24 mars à Nantes contre l’aéroport de Notre Dame des Landes
La journée du 12 mai et les suivantes
Un camp d’été à Notre dame des Landes le plus long possible et pourquoi pas international, Le site peut accueillir des milliers de personnes. visibilité
rajoutez vos idées d’actions.

Comment:

Par une plateforme FB régionale,
un blog ,
un PAD
un listing des indignés,
un échange d’adresse i-mail, de téléphones
des référents volontaires tournants par groupe (attention à la lassitude et la fatigue si ce sont toujours les mêmes qui s’y collent) faire tourner les rôles, déléguer les tâches, créer des groupes travail sur chaque sujet ou chaque action commune.
rajoutez vos idées….

.Le dimanche 12février

Organisation de la caravane qui partira de Centre Bretagne du 22 mars au 8 avril

Orga : chaque participant ramène de la nourriture (pas de cuisines, juste un trépied avec grosse gamelle).
Le couchage est possible sur place, amener duvet et compagnie (pour l’instant 25 personnes ont répondue présentes et l’info continue de circuler).
Il est conseillé de ramener tracts, textes, affiches etc. … en format numériques, un ordi et une imprimante si possible par groupe pour travailler aux comptes rendus.

Le 17 janvier : Occupons Pôle Emploi de Pontivy

11 Jan

OCCUPONS POLE EMPLOI

Le 17 Janvier 2012

Le gouvernement se refuse à écouter les mouvements des chômeurs et précaires, qui demandent le « droit d’obtenir un emploi digne » ou à défaut « un revenu décent qui permette à tous de vivre dignement. »

  • STOP aux diminutions d’indemnités, aux suppressions et aux refus d’allocations
  • STOP aux radiations et aux sanctions de Pôle emploi
  • STOP aux contrôles abusifs et convocations multiples
  • STOP aux retards de traitement des dossiers à Pôle emploi
  • STOP au travail gratuit au travers des EMTPR
  • STOP au STO de 7 heures de travail dues par un bénéficiaire du RSA
  • STOP aux CDI intérimaires qui sont des contrats de précarité à vie
  • STOP aux contrats précaires CDD, CUI, CAE
  • STOP à la stigmatisation des sans emplois et aux discriminations
  • STOP à la dématérialisation des contacts entre Pôle emploi et les chômeurs
  • STOP à l’accueil collectif des chômeurs
  • STOP à toutes les précarités ( logement, santé, retraite, handicap,……. )

Le 18 janvier, lors de son « sommet pour l’emploi », le gouvernement se prépare à mettre tout le monde à genoux en imposant aux travailleurs des logiques libérales par une flexibilité et une annualisation du temps de travail à outrance : CDD de 30 mois ou CDI intérimaire, chômage partiel facilité, modulation à la carte du temps de travail avec baisse de salaire… Bref, une légalisation du chantage à l’emploi et du « Gagner moins pour continuer à travailler », sous prétexte de résoudre « leur » crise ! Le gouvernement Sarkozy nous invite tous à partager le chômage au lieu de partager le travail.

Chômeurs, précaires, salariés, nous sommes tous concernés ! Gérer l’exclusion, ce n’est pas la combattre. Précariser le salariat, ce n’est pas lutter contre le chômage.

  • POUR un plein emploi qui partage le travail entre tous sans baisse de revenu.
  • POUR la réduction du temps de travail.
  • POUR une augmentation générale de tous les revenus.

NOUS SOMMES MOBILISES !

Le développement du rapport de force qui doit nous permettre de regagner nos droits sociaux et de vivre dignement, dépend de chacun d’entre nous.

LE 17 JANVIER à partir de 8h30 à Pontivy
1 rue Kristen Noguès

« la dignité d’un seul homme ne s’aperçoit pas, mais la dignité de milliers devient un combat »

Blog officiel : http://occupons-pole-emploi.blogspot.com
Collectif AC : Agir ensemble contre le chômage et la précarité

Lettre ouverte

16 Déc

Lettre ouverte des indigné-e-s de Centre-Bretagne aux élu-e-s, aux chargé-e-s de l’ordre public et à tous les citoyens de la région Centre-Bretagne.

  Rostrenen, le 16 décembre 2011

  En décembre 2011, il apparaît à quiconque que la planète et tout ce qui s’y passe est en péril. Les diminutions des ressources naturelles, les conflits armés, les relations entre états, la corruption de beaucoup desdits états, le pouvoir de la finance, le réchauffement climatique, les évolutions scientifiques etc.

Il devient impératif de changer nos modes de vie et nos comportements.

En mai 2011, des citoyens se sont spontanément rassemblés pour exiger de ré-intégrés le cœur des décisions politiques et pour réclamer l’abolition de la dictature financière qui engraisse les uns et affame les autres, tout en détruisant le monde.

Depuis, dans de nombreux pays et villes, des citoyens se rassemblent dans l’objectif de se faire entendre, d’imaginer ensemble les fonctionnements d’une démocratie réelle dans laquelle ils prendraient part aux décisions les concernant. Ces rassemblements passent par la ré-appropriation de l’espace publique par le peuple, avec des fonctionnements auto-gérés et des modes de démocratie directe.

Par le biais d’internet ces groupes communiquent, échangent et se soutiennent. Ce que l’on appelle le  “Mouvement des indigné-e-s” est un véritable réseau mondial dont de nouvelles ramifications poussent chaque jour.

Une révolution populaire pacifique mondiale est en marche.

Un groupe d’indignés s’est formé à Rostrenen avec pour ambition de re-créer les liens de solidarité entre les citoyens, de permettre des échanges sur des thèmes importants qui les concernent collectivement.

Les places publiques de nos villes et villages deviennent des lieux d’échanges et de discussions où la mutualisation de nos différences permettra la création d’un système social dans lequel chacun se sentira respecté, écouté, valorisé et responsable.

Quelques soient nos origines, nos obédiences, nos fonctions, il y a 96% de chance que nous fassions partie des plus “pauvres” de la planète, 44 % des richesses étant entre les mains et sous la gestion de 4% des humains.

Rassemblons-nous et soutenons ceux qui s’indignent au péril de leurs vies en Russie, en Grèce, en Chine, en Syrie, en République “Démocratique” du Congo, et même en France (La Défense, Nantes, Marseille…).

Spontané et ambitieux, le groupe des “indignés de centre-Bretagne” est légitime et n’œuvre pas dans l’illégalité. Il peut néanmoins pratiquer la désobéissance civique si elle est motivée et exercée dans le respect des êtres et des libertés.

Ce groupe ne répondant par ailleurs à aucune hiérarchie, nul ne doit être tenu responsable des actions des autres.

Les rassemblements sont ouverts à tous, aussi êtes-vous conviés à participer à ce mouvement citoyen, et particulièrement à la soirée organisée à Trémargat à partir de 18h ce samedi 17 décembre (concerts, expos et restauration sous chapiteaux chauffés).

Unissons nous!

Les indigné-e-s pas résigné-e-s de centre-Bretagne.