Action Directe : « la finance nous laisse en slip »

23 Juil

Nous venons de voir passer deux élections importantes pour l’”État-Nation France”.

Depuis ce sont les plans sociaux qui se succèdent : Doux, Peugeot, Sanofi, Fram, Thalès…

Pour autant ces firmes sont globalement membres du groupe de privilégiés se permettant de frauder l’impôt, de l’esquiver.

Face à ces politiques privées, les pouvoirs publiques miment de grosses colères et promettent une fiscalité à 75% sur les super-hauts-revenus.
Nous, en tant que qu’habitants de ce monde ayant conscience que le fonctionnement de l’État devrait être notre responsabilité collective et individuelle,

considérons que ces politiques sont insuffisantes et permettent toujours les mêmes abus, de la part de la même “élite” économique, et grévant principalement les mêmes populations.

Puisque ces grands groupes “nous mettent en slip”, illustrons-le clairement, afin de pointer clairement les responsables de cette situation.

Puisque nous sommes tous concernés, nous vous invitons à vous joindre à nous.
Lorsque l’injustice d’une situation est évidente, lorsque la violence induite est si forte, donnons-nous des moyens à la hauteur…

Et pour ne pas reproduire ces stigmates, il faut apprendre ensemble l’action directe, la non-violence, l’organisation horizontale et le sens des responsabilités.

Il faut aussi permettre au plus grand nombre de prendre conscience des faits qui composent le monde qui nous entoure, et de nous rejoindre ou de faire mieux encore.
Rejoignons-nous le 11 août à Lorient, devant le théâtre de Lorient à 10h30.

Mettez votre plus beau slip… et apprêtez-vous à faire le buzz ! On ne paiera pas leur crise !!

http://test.fruncut.org/actions/320
http://www.facebook.com/events/424326400939007/

Publicités

Une Réponse to “Action Directe : « la finance nous laisse en slip »”

  1. Anne-Marie 26 juillet 2012 à 15:22 #

    Il faut comprendre qu’ « Ils ont influencé les tribunaux pour obtenir les mêmes droits que les individus, mais sans endosser aucun tort ni aucune responsabilité. »(déclaration des occupy New York city) En effet on les appelle « personnes morales » et elles ont les mêmes droits que les personnes physiques sans obligation d’agir dans un esprit de fraternité puisque l’Etat exige qu’elle fasse du profit. Sur quel dos peuvent-elles faire du profit sinon sur le nôtre ?
    Peut-être devrions-nous lancer une initiative citoyenne européenne pour exiger que les personnes « morales » soient considérées « hors du contexte des droits humains » Elles ne sont pas des personnes mais des groupes voulant faire du bénéfice sur le dos des citoyens, ou imposer leur point de vue aux habitants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :