1er mai

27 Avr
CONSEIL POUR LE 1ER MAI

L’appel du 1er mai pour faire des assemblées populaire avec les syndicalistes ensemble réunis pour dépasser les divisions idéologiques qui séparent les forces, est lancé par les américains, et est reprit partout dans le monde.
http://www.facebook.com/events/337068492974144/
http://www.occupymay1st.org/language/fr/
http://www.facebook.com/events/194572053993702/
Le but est qu’il y ait après les manifestations des assemblées, donc notre boulot est de provoquer cela. En sachant que les syndicats prévoient souvent un pot après la manifestation dans les locaux. Il faudra donc agir avant pour que les manifestants changent d’avis pour venir en assemblée.

Une proposition d’action est de distribuer des tracts dès le début du rassemblement en expliquant aux manifestants ce qui va se passer et en les invitants aux assemblées, en leur disant qu’avec les assemblées on peut construire la lutte alors qu’avec les manifestations on défile pour montrer son mécontentement sans rien construire.

Une proposition pour les tracts est ce texte expliquant le fonctionnement d’une assemblée type au recto et le fonctionnement de la coordination horizontale entre plusieurs assemblées au verso.
Recto proposition n°3 http://www.facebook.com/groups/342752112407195/doc/403775772971495/
Verso proposition n°2 http://www.facebook.com/groups/342752112407195/doc/403778889637850/
On peut penser qu’un bon nombre des manifestants seront intéressés pour aller assister et participer aux assemblées. Il faudra donc que l’équipe qui initie les assemblées ait préparé un lieu pour accueillir les manifestants.

On peut prévoir des draps avec des slogans, mais pour ne froisser aucune sympathie des différents manifestants syndicalistes, il faudrait je crois que les slogans soient plutôt sur des généralités admises par chacun.

On peut prévoir.
Un gros tas de carton pour s’asseoir dessus et éviter de salir son pantalon ou sa jupe.
Des cahiers et des crayons pour ceux qui voudraient être script.
Des marqueurs, du scotch, de la ficelle pour faire des écriteaux, on sait jamais.
Un ou des mégaphones si les assemblées sont grandes.

Si on part du principe qu’au dessus de cent personnes les assemblées sont brouillons. Il faudrait utiliser la méthode de coordination horizontale entre assemblées, en faisant plusieurs assemblées de moins de cent personnes. Et pour relier les assemblées, il faudrait donc faire un grand tableau sur lequel on marquerait les avancées de chaque assemblée et les points communs. Ce tableau pourrait être fait en carton. Donc on peut prévoir du carton pour le faire.

Pour l’équipe qui initie les assemblées, il serait peut être utile d’avoir la maîtrise des assemblées et pour aider on peut lire les textes suivants.
http://www.facebook.com/groups/342752112407195/doc/342760005739739/
http://www.facebook.com/groups/342752112407195/doc/342761569072916/

Après les assemblées, on peut prévoir un campement afin de pouvoir continuer les débat le lendemain et les surlendemains nécessaires qu’il faudra, afin de réaliser notre rêve de la démocratie réelle. Et on peut s’inspirer des documents du groupe suivant. https://www.facebook.com/groups/173157026115959/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :