Lettre ouverte

16 Déc

Lettre ouverte des indigné-e-s de Centre-Bretagne aux élu-e-s, aux chargé-e-s de l’ordre public et à tous les citoyens de la région Centre-Bretagne.

  Rostrenen, le 16 décembre 2011

  En décembre 2011, il apparaît à quiconque que la planète et tout ce qui s’y passe est en péril. Les diminutions des ressources naturelles, les conflits armés, les relations entre états, la corruption de beaucoup desdits états, le pouvoir de la finance, le réchauffement climatique, les évolutions scientifiques etc.

Il devient impératif de changer nos modes de vie et nos comportements.

En mai 2011, des citoyens se sont spontanément rassemblés pour exiger de ré-intégrés le cœur des décisions politiques et pour réclamer l’abolition de la dictature financière qui engraisse les uns et affame les autres, tout en détruisant le monde.

Depuis, dans de nombreux pays et villes, des citoyens se rassemblent dans l’objectif de se faire entendre, d’imaginer ensemble les fonctionnements d’une démocratie réelle dans laquelle ils prendraient part aux décisions les concernant. Ces rassemblements passent par la ré-appropriation de l’espace publique par le peuple, avec des fonctionnements auto-gérés et des modes de démocratie directe.

Par le biais d’internet ces groupes communiquent, échangent et se soutiennent. Ce que l’on appelle le  “Mouvement des indigné-e-s” est un véritable réseau mondial dont de nouvelles ramifications poussent chaque jour.

Une révolution populaire pacifique mondiale est en marche.

Un groupe d’indignés s’est formé à Rostrenen avec pour ambition de re-créer les liens de solidarité entre les citoyens, de permettre des échanges sur des thèmes importants qui les concernent collectivement.

Les places publiques de nos villes et villages deviennent des lieux d’échanges et de discussions où la mutualisation de nos différences permettra la création d’un système social dans lequel chacun se sentira respecté, écouté, valorisé et responsable.

Quelques soient nos origines, nos obédiences, nos fonctions, il y a 96% de chance que nous fassions partie des plus “pauvres” de la planète, 44 % des richesses étant entre les mains et sous la gestion de 4% des humains.

Rassemblons-nous et soutenons ceux qui s’indignent au péril de leurs vies en Russie, en Grèce, en Chine, en Syrie, en République “Démocratique” du Congo, et même en France (La Défense, Nantes, Marseille…).

Spontané et ambitieux, le groupe des “indignés de centre-Bretagne” est légitime et n’œuvre pas dans l’illégalité. Il peut néanmoins pratiquer la désobéissance civique si elle est motivée et exercée dans le respect des êtres et des libertés.

Ce groupe ne répondant par ailleurs à aucune hiérarchie, nul ne doit être tenu responsable des actions des autres.

Les rassemblements sont ouverts à tous, aussi êtes-vous conviés à participer à ce mouvement citoyen, et particulièrement à la soirée organisée à Trémargat à partir de 18h ce samedi 17 décembre (concerts, expos et restauration sous chapiteaux chauffés).

Unissons nous!

Les indigné-e-s pas résigné-e-s de centre-Bretagne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :